Aidez moi !

Le master Qualité Sécurité Environnement : formation et débouchés

Le master QSE, pour Qualité Sécurité Environnement, est de plus en plus apprécié par les étudiants qui envisagent un emploi dans le secteur du développement durable. Ce cursus est accessible après une formation de niveau bac+3 en sciences, en droit ou en économie, obtenue par le biais d'une école d'ingénieur ou de commerce. Accessible sur dossier puis sur concours, ce master sélectif offre de nombreuses possibilités.

Que vous propose le master QSE ?

Le master Qualité Sécurité Environnement, appelé plus généralement Mastère environnement, est une formation qui se penche sur les enjeux environnementaux et énergétiques. Elle prépare les futurs professionnels aux stratégies de développement des entreprises. Cette formation peut être préparée en alternance, par correspondance, en e-learning ou en présentiel, au sein d'une école d'ingénieur comme CESI, le Campus d'Enseignement Supérieur et de Formation Professionnelle, proposant un Mastère Spécialisé dans ce domaine.

Si vous êtes à la recherche d'une formation d'avenir, alors ce master est définitivement fait pour vous. En effet, l'environnement et l'écologie sont des secteurs qui tendent à se développer. Afin de vous y préparer au mieux, ce cursus aborde des sujets cruciaux au sein de son tronc commun, que nous allons voir tout de suite.

Les matières étudiées

Un étudiant en master Qualité Sécurité Environnement étudiera le management durable, les achats équitables, les diverses normes ISO, les démarches qualité, le management durable, la stratégie des entreprises ou encore les performances énergétiques. Il est ensuite possible de se spécialiser dans le développement durable, l'environnement et l'énergétique, en fonction de votre projet professionnel.

Grâce à cette formation complète, l'insertion professionnelle en sera facilitée. Justement, quels sont les divers débouchés à envisager ? Faisons le point.

Les débouchés à envisager

Avec un master Qualité Sécurité Environnement, de nombreux postes pourront être proposés aux jeunes diplômés :

  • Chef de projet développement durable : ce professionnel travaille en collaboration avec les gérants, les clients et les différents salariés de l'entreprise, afin de définir la stratégie de développement durable de celle-ci. Pour cela, il analyse les problématiques, élabore des plans d'action et recherche les financements.
  • Manager en développement durable : son objectif est de limiter significativement l'empreinte carbone de l'entreprise pour laquelle il travaille. Aussi, il met en place une stratégie, afin de diminuer les émissions de CO2 par exemple, en concevant un plan pour réduire les transports, ou la quantité de déchets produite par son employeur. Pour cela, le manager en développement durable collabore avec les divers pôles de l'entreprise, afin de mener son projet à bien.
  • Qualiticien : ce professionnel a pour objectif d'assurer le contrôle qualité au sein de l'entreprise. Pour cela, il assure le suivi de la production et des services, communique avec les salariés et les différentes branches de l'entreprise, et gère les réclamations des clients. Le qualiticien possède un rôle fort au sein de l'entreprise, il se doit donc de faire preuve d'autorité, tout en restant diplomate.
  • Conseiller en écologie : celui-ci peut exercer dans un cabinet, une collectivité ou dans une entreprise. Son objectif ? Apporter des conseils à tous types de structures souhaitant réduire ses déchets, améliorer la qualité de l'eau, limiter les nuisances sonores ou envisager une politique de valorisation des déchets.